Eric Dalpe    MON NOM EST: ÉRIC DALPÉ

... Je demeure à Dunham, dans les Cantons-de-l'Est à environ une heure de route de Montréal.  J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux beaux enfants, dont une fille de 9 ans et un garçon de 12 ans qui, en passant, ne sont pas sourds.

Je suis né avec une surdité profonde et ce n’est qu’à l'âge de trois ans que l’on a découvert que j’étais sourd. J'ai eu beaucoup de suivis à l’Hôpital de Montréal pour enfants durant ma jeunesse. J'ai fait mon parcours scolaire normal en obtenant mon D.E.S. en 1992. Je suis à l'emploi de la ville de Dunham dans le département de la collecte des ordures et matières recyclables. Je suis chauffeur-opérateur d'un camion muni d'un bras pour une collecte automatisée. J'ai obtenu ma licence de chauffeur de camions en 1997 et j’en suis très fier.

En septembre 2010, j'ai eu une baisse subite de l'audition probablement causée par un virus dans l'oreille droite qui est la seule avec laquelle j’entendais avec un appareil auditif.  L'oreille gauche n'a jamais été fonctionnelle. Ce fut la panique et c’est alors que j’ai découvert ce que c’est que d’être vraiment sourd.  De savoir que je ne pouvais plus me servir du téléphone ou écouter la radio me rendait assez fou !

 Par chance, en février 2011, ce fut le grand jour à Québec. On m'a implanté dans l'oreille droite. Cela va faire quatre ans bientôt (printemps 2015) et j'en suis très reconnaissant envers tous les intervenants. Bien qu'il y ait encore un peu d'amélioration à apporter, je peux au moins vivre assez normalement comme faire des appels téléphoniques ou bien écouter mon idole à la radio qui est Paul Arcand à tous les matins. Quel bonheur!  J'ai aussi la chance de pouvoir écouter mes enfants et ma femme. C’est sûr que ce n'est pas parfait mais je crois que je redécouvre certains sons perdus avec le temps.

 Aujourd'hui, je suis tellement content de pouvoir entendre et ça m'apporte beaucoup de joie et de bonheur comme aussi le fait d'entendre les oiseaux chanter... Ça m’apporte aussi beaucoup plus d'autonomie que de toujours demander à ma femme de faire des appels à ma place. Je suis maintenant en mesure de faire mes propres appels et je possède même mon cellulaire !

Pour terminer, même si je suis assez discret comme membre, je demeure pas mal loin de Québec (3 heures de route)  je lis toujours le journal « À l’écoute » et , même de loin, je m'intéresse toujours aux dernières nouvelles. Comme l’anniversaire de ma fille tombe le 6 juin, il me sera impossible d’assister à l’Assemblée générale annuelle qui se tiendra à Montréal cette année. De plus, comme j’aide un agriculteur de mon coin à l’année sur une ferme de bovins et que ce sera le début du temps des foins, voilà une autre raison qui m’empêchera d’être des vôtres.

Dans mon cœur, il y a toujours une place importante pour tous les gens qui œuvrent dans le domaine de l'implant cochléaire et je lève mon chapeau bien à tous ! Merci de me lire et n'hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions ou commentaires.   
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 Éric Dalpé