DanielleRobertÀ DEUX…C’EST MIEUX !
 

Si nous avons deux oreilles c’est pour entendre sons, paroles et bruits en stéréophonie. Lorsque nous perdons l’audition d’un côté c’est un moindre mal car on est encore en mesure d’entendre. On a plus de difficulté à percevoir la direction de ce que l’on entend puisque tout est dirigé vers la bonne oreille. Il faut par conséquent s’ajuster.

C’est mon histoire….!!!

 

 Née entendante, je ne me souviens pas d’avoir eu des problèmes d’audition jeune. Ce n’est qu’à l’âge de 20 ans que j’ai réalisé que je n’entendais plus de l’oreille gauche. Lors d’une visite chez le spécialiste en ORL on m’informe que c’est minime comme perte.  On me signale qu’une simple chirurgie pour remplacer l’étrier me rendrait à nouveau l’audition de cette oreille. Lors de l’audiogramme post-opération, je n’entends rien. Je suis sourde de l’oreille gauche de façon irréversible et non appareillable. Mon audition à l’oreille droite étant très bonne, j’entends encore très bien et je développe mon sens visuel de façon continue afin de m’assurer que l’on ne me parle pas à partir de la gauche.  Ça devient pour moi un rituel et tout va très bien.

Vers l’âge de 35 ans, j’ai des baisses auditives du côté droit qui peuvent durer quelques heures ou quelques jours et pour lesquelles on n’a aucune réponse. Inquiétant, il va sans dire !

Avec les années les baisses sont de plus en plus fréquentes et longues et, à l’âge de quarante et un (41) ans « plus rien ».

 

Course chez l’ORL qui me réfère à un autre spécialiste et après avoir passé toute une panoplie de tests on m’explique ce qui m’attend : la chute ayant été drastique mon audition ne reviendra au même niveau qu’avant. Il me faudra penser à des cours de lecture labiale et, selon le degré de récupération de mon audition, prévoir une aide auditive et apprendre à vivre avec ce handicap.

   

À deux c’est mieux…avec une seule oreille qui fonctionne on s’ajuste, mais quand les deux ne fonctionnent plus et quand on a déjà entendu, c’est très difficile à accepter.

   

J’ai porté différents types d’aides auditives et lorsque mes appareils ne me rendaient plus service, et sur la recommandation de mon audiologiste, j’ai fait une demande pour un implant cochléaire. Treize ans (13) que je suis porteuse d’un implant cochléaire et si c’était à refaire c’est sans hésitation que je ferais appel à cette merveilleuse avancée de la médecine.  J’ai amélioré ma qualité de vie de beaucoup, j’aime le plaisir retrouvé de socialiser et j’ai moins besoin de la lecture labiale dans les communications.

 
       

À DEUX…..C’EST MIEUX !

   

Quarante-six (46) ans que je suis avec mon mari. Il m’a connue entendante, avec des pertes occasionnelles d’audition et finalement sourde.

   

Robert est toujours là pour moi avec une patience sans borne pour répéter lorsque je n’entends pas, me soutenir et m’encourager. Merci d’être là pour moi ! Merci pour ce que tu es.

   

À DEUX….C’EST TELLEMENT MIEUX !

  

Danielle Saint-Mleux-Limoges