MartinG

Ma nouvelle vie avec l'implant cochléaire

Mon témoignage est différent de ceux que l’on connaît généralement.

D’entrée de jeu, je vous précise que je suis porteur d’un premier implant cochléaire depuis 2003 et d’un second depuis 2013.

Je vais vous décrire ce que l’implant cochléaire a apporté dans ma vie. 

  Avant d’avoir accès à l’implant cochléaire, entendre et comprendre partiellement, difficilement et souvent, erronément, m’avait porté progressivement vers l’isolement. Je fuyais de plus en plus les rencontres, les activités de groupe, les réunions familiales, bref, les nombreuses occasions qui demandent un contact auditif. Si l'on y réfléchit quelques instants, on réalise rapidement que l’être humain a un grand besoin de communiquer et qu’une bonne audition est alors essentielle à son épanouissement. 

À compter du moment où j’ai reçu le premier implant cochléaire, l’Association des implantés cochléaires du Québec (AICQ) m’a permis de connaître d’autres personnes porteuses aussi d’implant cochléaire et leur entourage entendant. Croyez-moi, il y a de bonnes personnes, généreuses, intéressantes et actives qui gravitent autour de l’Association. Je me suis senti immédiatement à l’aise et peu à peu un désir de m’y engager s’est fait sentir. J’ai donc commencé, avec l’aide d’une personne bénévole, à faire des visites à l’hôpital lors de la chirurgie. J’ai constaté que cette activité était très attendue et appréciée par les personnes implantées et leur entourage. Cela m’apportait énormément de satisfaction personnelle, alors pourquoi ne pas continuer à m’impliquer?

Avec cette confiance acquise, j’ai opté pour une nouvelle grande expérience, soit celle d’adhérer au conseil d’administration dont j’avais été occasionnellement en contact avec quelques membres. J’ai donc suivi pendant plus d’un an, les réunions, les divers dossiers soumis et le fonctionnement de l’AICQ. Finalement, après avoir fait mes classes, comme on dit, j’ai fait un autre grand saut en acceptant la présidence au conseil d’administration. Fort de l’appui des administrateurs, du personnel permanent, des membres et des nombreux bénévoles, je peux dire que la vie me réservait de belles surprises que je n’aurais jamais cru pouvoir éprouver.
Un petit mot concernant le travail. Sans l’implant cochléaire, je ne pourrais m’assurer d’assumer totalement toutes mes fonctions. J’ai besoin de contacts personnels et téléphoniques pour accomplir mes tâches et l’implant cochléaire est, heureusement, à la hauteur.
Si je regarde mon cheminement depuis que je suis porteur d’implant cochléaire, je suis fier de moi car j’ai grandi, j’ai pris de l’assurance, de la confiance et j’ai contribué à améliorer, un tant soit peu, le mieux-être de la société, ne serait-ce que quelques individus. Oui, je suis conscient de mon apport et je continuerai à aider les autres, car c’est cela qui m’aide à me réaliser, me sentir utile et apprécié. Voilà ce que m’apportent ces deux petits appareils qui ont changé ma vie… pour le mieux!